Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par D > La définition de dissociation


La définition de Dissociation


Une dissociation désigne un rupture de l'unité psychique provoquant un relâchement des processus associatifs sur lesquels reposerait le fonctionnement mental.


La dissociation dans la névrose hystérique et la psychose schizophrénique

Le terme dissociation peut s'employer dans deux cadres différents:

  • Le cadre de la névrose hystérique de type dissociatif: il s'agit essentiellement du syndrome de personnalité multiple, de fugues et amnésies psychogènes, ainsi que de la névrose de dépersonnalisation.

  • Le cadre de la psychose schizophrénique dissociative: il s'agit de qualifier la schizophrénie comme psychose dissociative.

C'est Eugen Bleuler qui a fait de la dissociation mentale le trouble primaire fondamental de la schizophrénie. Aussi, dans sa monographie de 1911, il décrit cette psychose chronique appelée jusque-là démence précoce. Il reconnaît plus tard que le terme discordance, introduit en 1912 par Philippe Chaslin pour définir cette maladie mentale, est pratiquement synonyme de celui de dissociation. Celle-ci se manifeste surtout par des troubles du cours de la pensée (égarement, fading et barrages, qui en sont vraiment le signe pathognomonique). Ses autres éléments sémiologiques ont été décrits à propos de la discordance.
Quant aux autres grands symptômes de la schizophrénie (repli autistique, troubles psycho-sensoriels, productions délirantes, anomalies de la conduite), ils ne seraient, pour Bleuler, que des phénomènes accessoires de cette dissociation mentale.


Le phénomène de dissociation

Dans le domaine d'étude de la mémoire, le phénomène de dissociation correspond au fait qu'un souvenir est plus difficilement réactualisable si l'état interne de l'organisme est différent de celui existant lors de la phase d'acquisition.
Le concept de dissociation s'inscrit dans celui de contexte. Mais, tandis que la notion de contexte renvoie habituellement à l'association d'une information avec des éléments de la situation d'apprentissage, les travaux sur la dissociation chez l'homme et chez l'animal révèlent qu'au cours de l'apprentissage les informations enregistrées par l'organisme sont également associées aux variables biologiques caractérisant l'état interne de l'organisme au moment de l'acquisition.
Ainsi, il a pu être montré que, lors du test de rétention, le souvenir est correct si les conditions internes sont identiques, et perturbé si ces dernières sont différentes. Par exemple, si l'acquisition d'informations est réalisée sous médicamentation, on peut montrer que leur restitution sera meilleure si, lors du test de rétention, l'individu est sous le même traitement médicamenteux que s'il ne prend plus le médicament.


Autres termes psychologiques :