Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par D > La définition de dispensaire


La définition de Dispensaire


Un dispensaire est un lieu de consultation et de cure pour des malades en traitement ambulatoire, extra-hospitalier.


L'histoire des dispensaires

Les dispensaires ont été créés par la loi Bourgeois, en 1916. Ils étaient alors appelés dispensaires d'hygiène sociale et étaient surtout destinés à la lutte antituberculeuse.
C'est en 1922 que Édouard Toulouse inaugure à Paris un service départemental de prophylaxie mentale où se trouve le premier dispensaire réservé aux malades mentaux. En 1926, ce service deviendra l'hôpital Henri-Rousselle. Mais ce n'est qu'en 1941 que Georges Heuyer et Robert-Henri Hazemann introduisent des consultations psychiatriques dans les dispensaires d'hygiène sociale.
Le décret du 20 mai 1955 généralise ces dernières dans le cadre de la prévention des maladies mentales et de l'alcoolisme. Et la circulaire du 20 mai 1960 les intègre dans le dispositif de la sectorisation psychiatrique en les dénommant centres médico-psychologiques.


La gestion de ces dispensaires

Quoique extra-hospitaliers, les centres médico-psychologiques sont gérés par les hôpitaux psychiatriques, depuis 1986, pour des raisons d'économie et de meilleure gestion. Ils forment le plus souvent un ensemble polyvalent médico-social, s'accompagnant dans certains cas d'un hôpital de jour et d'un centre d'accueil et de crise.
Ces ensembles étant orientés non seulement vers la prévention, mais aussi vers le traitement, la postcure et la réadaptation socioprofessionnelle des malades sortis de l'hôpital psychiatrique, lorsqu'ils sont complets, ils sont alors appelés centres de santé mentale.


Autres termes psychologiques :