Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par D > La définition de discrimination


La définition de Discrimination


La discrimination désigne une activité qui se manifeste par la capacité qu'a un individu de donner une réaction à un stimulus et aucune réaction ou, dans un cas plus complexe, une autre réaction à un stimulus différent du premier. Cette capacité est souvent le résultat d'un apprentissage discriminatif.


La discrimination sur le plan physiologique

Il s'agit de la capacité de distinguer deux stimulations sensorielles élémentaires appartenant à un même continuum physique ou psychologique.
La discrimination est l'un des aspects de la sensibilité d'un système sensoriel. Aussi, on évalue cette capacité discriminative en mesurant des seuils différentiels. Le pouvoir de résolution spatiale, aussi appelé acuité, est en fait une mesure de la capacité de discrimination spatiale au même titre qu'un seuil différentiel tactile, une pointe ou deux pointes. Plus le système est sensible, plus il est capable de différencier des valeurs proches du stimulus.
Le rapport de Weber est la mesure la plus fréquente de la discrimination, mais on peut aussi utiliser une mesure d'information transmise ou bien l'indice d' de la détection du signal. En outre, il existe une relation entre d'une part, la valeur de l'exposant d'une fonction de puissance décrivant la relation entre l'intensité d'une stimulation et la sensation correspondante, et d'autre part, la finesse de discrimination. De plus, il semble que la discrimination soit supérieure lorsque la dimension considérée est codée dans des neurones séparés sélectifs au niveau de cette dimension, comme c'est le cas pour l'orientation des contours.
Par ailleurs, les discriminations d'intensité qui dépendent de la fréquence des potentiels d'action dans le même ensemble de neurones conduiraient à des discriminations moins fines.


Autres termes psychologiques :