Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par D > La définition de détérioration mentale


La définition de Détérioration mentale


La détérioration mentale désigne une atteinte des fonctions cognitives, liée à l'âge ou au début d'un processus démentiel. Elle est généralement irréversible.


Les caractéristiques de la détérioration mentale

La personne mentalement détériorée garde dans certains domaines de sa vie intellectuelle (l'expression verbale, les automatismes sociaux et surtout professionnels) un niveau de réalisation assez bon. Cependant, les tâches mettant en œuvre une adaptabilité à des situations sortant de la vie habituelle ou la possibilité de faire des acquisitions nouvelles sont touchées. Il s'agit donc plus d'une atteinte de l'intelligence dite de performance que de l'intelligence verbale.


L'évaluation psychométrique de la détérioration mentale

C'est d'ailleurs sur cette différence entre intelligence de performance et intelligence verbale que Harriett Babcok s'est basé, en 1930, pour proposer une évaluation psychométrique de cette détérioration. Plus précisément, il s'agit de mesurer l'écart entre le niveau d'intelligence cristallisée (mesuré par des tests verbaux) et le niveau d'intelligence fluide (mesuré par des tests non verbaux). En effet, on admet que la détérioration respecte le premier, qui reste stable au cours du vieillissement, alors qu'elle atteint les tests d'intelligence non verbale, qui se détériorent avec l'âge. D'ailleurs, Wechsler appelle les premiers types de tests: les tests qui tiennent et les seconds: les tests qui ne tiennent pas.
Une échelle de détérioration peut donc se baser sur un test de vocabulaire dont les résultats sont comparés à ceux d'un test de performance. La différence, après validation, est traduite en pourcentage indiquant directement le degré de détérioration. Il faut savoir que l'efficience intellectuelle diminue chez tous les individus à partir de 25 ans. C'est une détérioration physiologique qui s'aggrave avec l'âge. Par ailleurs, on ne parle de détérioration pathologique que lorsque celle-ci est nettement supérieure à la première. C'est habituellement une des manifestations initiales d'une atteinte cérébrale diffuse, d'une démence.


Autres termes psychologiques :