Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par D > La définition de désensibilisation


La définition de Désensibilisation


La désensibilisation correspond à une méthode thérapeutique ayant pour but de faire disparaître une sensibilité anormale, souvent cause de gêne à certains agents, qui, en eux-mêmes, sont bien supportés par la majorité des individus.
C'est ainsi que les allergies et certaines formes d'asthme sont traitées par désensibilisation. De même, la thérapie comportementale a recours à ce processus dans de nombreuses manifestations anxieuses ou phobiques. Aussi, la confrontation avec les objets ou les situations se fait de façon progressive soit en imagination, soit dans le réel.


La désensibilisation systématique

La désensibilisation systématique est une méthode psychothérapeutique mise au point en 1958 par Joseph Wolpe. Plus précisément, elle est née de ses recherches de réflexologie conditionnée sur l'aspect physiologique des réactions anxieuses chez l'animal, qui s'accompagnent de manifestations neurovégétatives. Ces réactions sont inhibées par un processus dit d'inhibition réciproque lorsque des réactions incompatibles avec les réponses anxieuses et possédant une action inhibitrice sur celles-ci peuvent entrer en jeu.
Chez l'être humain, pour obtenir une meilleure régulation neurovégétative, on fait généralement appel aux méthodes de relaxation, qui créent un état antagoniste de celui de l'anxiété. Une fois que l'individu est suffisamment détendu, le comportementaliste lui fait évoquer des scènes ayant un rapport de plus en plus direct avec la situation anxiogène suivant une hiérarchie qu'il a préalablement établie avec lui. Il s'agit donc de modifier les conditions dans lesquelles le patient perçoit les stimulus phobogènes et de les rendre telles que l'angoisse ne se manifeste plus lorsqu'il se les représente en imagination.
Ainsi, lorsqu'il se trouve ensuite en leur présence, il voit s'affaiblir, et même parfois disparaître, leur valeur anxiogène.


La désensibilisation dans le réel

Ce type de désensibilisation se pratique en l'absence de l'apprentissage d'une méthode de relaxation. Les situations à aborder sont étudiées à l'avance et également classées suivant une hiérarchie.
Ensuite, le patient est confronté à l'une d'entre elles en présence d'un thérapeute. À tout moment, il peut interrompre la séance et déclarer désirer revenir à une situation de moindre valeur anxiogène.


Le modelage de participation

Le modelage de participation est parfois appelé désensibilisation de contact. Il s'appuie sur des hypothèses, expérimentalement vérifiées, portant sur l'apprentissage social par observation d'un modèle, par imitation ou par apprentissage vicariant. Le thérapeute sert de modèle et le patient l'accompagne en gardant avec lui un contact constant. Il n'y a pas provocation d'anxiété du fait que les risques d'incidents demeurent faibles.
Par ailleurs, les désensibilisations peuvent être pratiquées en groupe chez des malades présentant des symptomatologies similaires (par exemple, les phobies de l'avion, des animaux, etc...).


Autres termes psychologiques :