Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par C > La définition de contenu


La définition de Contenu



L'analyse de contenu

Il s'agit d'une méthode de traitement des communications utilisant des techniques rigoureuses et systématiques dans un but d'interprétation psychologique ou sociologique. Les techniques d'analyse peuvent être utilisées quels que soient le contenu, le support ou le code, que le message soit intentionnel ou non. Parfois l'analyse peut porter sur le contenant de la communication.


L'histoire de l'analyse de contenu

La pratique de l'analyse de contenu a commencé dans la première moitié du XXe siècle, aux États-Unis, sur du matériel journalistique, à l'époque où les communications de masse se répandaient. Plus précisément, lors de la Seconde Guerre mondiale, l'intérêt de repérer la propagande et les mécanismes d'influence en sciences politiques, le souci de rendre plus scientifique l'approche clinique en psychologie de la personnalité ont conduit Bernard Berelson à poser des règles (homogénéité, exhaustivité, objectivité, pertinence) qui sont toujours valables.
Puis, à partir des années 1950, la recherche en analyse de contenu s'est trouvée écartelée entre une systématisation des procédures due aux possibilités d'informatisation (analyse des cooccurrences, index pour ordinateurs) et une extension des champs d'application. Ainsi, les modes d'approche se sont diversifiés et de nombreux types d'analyse ont été expérimentés (par exemple, le matériel verbal d'enquête, les entretiens, les séances de psychothérapie, les lettres et les journaux intimes, les manuels scolaires, les petites annonces, les articles de presse et les discours politiques, les publicités, les films, les comptes-rendus policiers, les réunions d'entreprise, les rêves du dormeur, conversations, les graffitis, etc...).


Les étapes d'une analyse de contenu

Classiquement, le déroulement d'une analyse de contenu passe par 3 étapes:

  • La préanalyse: il s'agit du choix et de la préparation du matériel, de formulation des hypothèses de travail, et de la mise au point des techniques.

  • L'exploitation du matériel: il s'agit des décomptes fréquentiels d'unités découpées, des recherches de cooccurrences (associations, exclusions), du repérage d'indices divers, sémantiques ou formels.

  • Le traitement des résultats et les interprétations: il s'agit des opérations statistiques, de la sélection des résultats significatifs, de l'inférence, c'est-à-dire l'interprétation s'appuyant sur des faits précis.

La technique la plus souvent utilisée est l'analyse catégorielle thématique. Le texte est découpé en unités significatives (ou thèmes), qui sont classées selon un système de catégories, sortes d'étiquettes ou de rubriques. Il s'agit de mettre de l'ordre dans le désordre. Si l'on souhaite informatiser la procédure, l'unité de base est obligatoirement linguistique, le mot seul étant repérable par l'ordinateur.
D'autres techniques sont utilisables, comme l'analyse de l'évaluation, où l'intensité de la signification est prise en compte (communication de masse, propagande), ou l'analyse de l'énonciation, où l'accent est mis sur la parole comme processus en acte. Dans ces techniques, le repérage se fait qualitativement sur des caractéristiques syntaxiques, paralinguistiques, logiques et des éléments formels atypiques tels que troubles de la parole ou figures de rhétorique. L'objectif est alors la mise au jour de l'implicite, du non-dit.


La validité de contenu

Il s'agit de la nature et de l'état des questions d'un test lorsque ces questions constituent un échantillon représentatif du domaine auquel le test s'applique. Par exemple, un test de connaissances de mathématiques pour la classe de sixième doit comporter des questions relatives aux différents points du programme qui doit être vu et assimilé par les élèves au cours de cette année scolaire.


Le contenu additionnel

Le contenu additionnel correspond à la propriété d'une variable non impliquée par sa définition opérationnelle. Par exemple, l'intelligence peut être définie opérationnellement par le résultat obtenu dans une certaine épreuve ne faisant pas appel aux connaissances scolaires. La corrélation de ce résultat avec les notes scolaires manifeste un aspect du contenu additionnel de cette épreuve.


Autres termes psychologiques :