Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par C > La définition de comportement


La définition de Comportement


Le comportement désigne la manière d'être et d'agir des animaux et des êtres humains, manifestations objectives de leur activité globale.


Le comportement en tant que phénomène observable

Le comportement est un ensemble de phénomènes observables de façon externe. Or, ce dernier mot externe introduit une séparation radicale avec toutes les psychologies antérieures, qui étaient fondées sur des phénomènes considérés comme observables, mais de façon interne, par une espèce de regard de l'individu sur lui-même. Le comportement est au contraire, comme tous les observables scientifiques, un objet de perception ordinaire, externe. La grande différence est dès lors que « observable de façon externe » équivaut à « publiquement observable ». Cela définit un type d'observations sur lesquelles une communauté scientifique peut tomber d'accord et ancrer solidement une explication scientifique.
C'est par cette caractéristique que la psychologie rejoint la famille des autres sciences, qui sont toutes basées sur des observables publics. La dissociation complète entre publiquement observable et observable de façon privée ne s'est opérée que de façon progressive. Aussi, les premiers chercheurs qui ont adopté un point de vue scientifique en psychologie sont notamment Wilhelm Wundt et William James.
Toutefois, la dissociation entre comportement et événements internes a été rendue vraiment claire par deux prises de position bien distinctes:

  • La création et le développement de la psychologie animale.
  • Le langage a été dès l'abord considéré comme un comportement par la psychologie scientifique. Ainsi, les témoignages qu'un individu peut donner verbalement sur ses états internes sont traités comme des faits de comportement.

Le comportement en tant que fondement épistémologique

La défense du comportement comme seul fondement de la psychologie scientifique a été d'abord menée avec vigueur aux États-Unis par John Watson. Elle a engendré le béhaviorisme. Elle s'est également appuyée sur l'ensemble remarquable d'observations et de conclusions apporté par Ivan Pavlov sous le nom de physiologie de l'activité nerveuse supérieure .
Pendant toute une période, sous l'influence du béhaviorisme, la psychologie elle-même a été définie par certains auteurs comme la science du comportement. Enfin, la définition de Henri Piéron, qui considère le comportement comme une manifestation de l'activité globale des individus préfigure les conceptions récentes, qui se situent à l'intérieur du courant de la psychologie cognitive.


Le comportement précoce

Il se réfère à tout type d’activité sensori-motrice observé, chez le nourrisson, avant l’apparition du langage. Les comportements précoces, c’est-à-dire les premiers comportements observés chez les nouveau-nés, nous permettent d’appréhender ce que l’enfant perçoit et ce qu’il comprend du monde extérieur. Des méthodes classiques qui étudient la perception des enfants révèlent qu’ils sont capables de percevoir des propriétés complexes telles que la taille, la consistance, le poids, la texture et la permanence, à un stade très précoce de leur développement, bien avant qu’ils aient l’opportunité de construire ces propriétés par leur propre action.
Si l’enfant perçoit de telles propriétés, cela implique que tous les systèmes sensoriels de base sont fonctionnels dès la naissance. Cela ne veut pas dire que la perception est complètement développée. Au contraire, beaucoup de systèmes sensoriels ne sont pas matures. Cependant, même les nouveau-nés vont pouvoir discriminer des détails dans des modalités telles que la vision, l’audition, le goût, l’odeur... Cela implique qu’ils ne sont pas passifs face aux stimulations, mais qu’ils agissent bien en intégrant les stimulations sensorielles.
Par ailleurs, on retrouve des processus fondamentaux du développement cognitif dans les comportements précoces: ce sont les précurseurs de l’apprentissage, de la mémoire, de la perception et de l’attention. Tous ces processus sont observables dès les premiers comportements de l’enfant.


Autres termes psychologiques :