Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par C > La définition de cécité


La définition de Cécité


La cécité désigne une privation totale ou quasi totale de la vision. C'est est un handicap sévère. Elle peut être congénitale ou survenir brutalement par accident, ou encore s'installer graduellement en raison d'une dégénérescence.


Les causes de la cécité

La cécité peut avoir diverses causes:

  • Des atteintes de l'appareil optique: c'est, par exemple, le cas des cataractes.
  • Des lésions périphériques: il s'agit d'un décollement rétinien.
  • Des lésions centrales: elles déterminent une agnosie visuelle. Dans ce cas, bien que l'organe sensoriel demeure intact, l'individu présente des troubles graves de reconnaissance, d'identification et de discrimination des objets et qualités visuels.

Aussi, en pratiquant, chez l'animal sain, des privations expérimentales de la vue, par occultation des yeux ou par élevage dans l'obscurité, on a pu montrer que l'absence prolongée de stimulations visuelles pendant les premiers mois postnataux entraîne des déficits perceptifs à long terme et crée des lésions irréversibles des structures nerveuses impliquées.
Par ailleurs, toutes les opérations chirurgicales précoces n'entraînent pas forcément des récupérations fonctionnelles meilleures que des opérations plus tardives.


La récupération de la vue

A partir du XVIIIe siècle, les discussions et l'opération d'un jeune aveugle-né réussie par William Cheselden, en 1728, ont eu pour objet de savoir si la récupération de la vision s'accompagnait d'emblée d'impressions spatiales.
Les conclusions des observations cliniques faites sur l'être humain dans la première moitié du XXe siècle et des expériences plus récentes réalisées sur l'animal laissent penser que la récupération fonctionnelle n'est jamais complète. En effet, elle s'effectue progressivement. En outre, une acuité inférieure à la normale, des troubles de la reconnaissance des formes et aussi parfois de l'évaluation des distances, persistent toujours.


La cécité et le développement sensoriel

Bien que les cécités sensorielles constituent un handicap pour toutes les activités et structurations figuratives, elles n'entraînent pas de retard considérable dans le développement des activités intellectuelles à support verbal, ni dans le raisonnement. En outre, lorsqu'elles surviennent chez des personnes âgées, elles n'entraînent pas non plus de déficits comparables à ceux observés chez les jeunes enfants aveugles-nés car elles laissent intactes des structures centrales d'élaboration cognitive qui suppléent à la perte d'information visuelle.


Autres termes psychologiques :