Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par C > La définition de cause


La définition de Cause


La cause désigne un événement qui produit un effet dans le fonctionnement psychologique. La cause correspond également à la représentation mentale d'un événement qui produit un effet dans le monde réel (ou imaginaire) et qui constitue, en tant que représentation, un facteur psychologique.


Le rôle de la cause

La notion de cause se rencontre à divers niveaux dans la psychologie. Aussi, les modèles explicatifs en psychologie peuvent ou non avoir un contenu causal:

  • Dans la psychologie introspective ancienne, et aujourd'hui dans certaines formes de la psychologie cognitive philosophique, on considère que ce sont des événements mentaux qui peuvent être des causes. Ces événements sont alors la cause d'autres événements mentaux.

  • Dans la psychologie béhavioriste, qui récusait ce type d'explications causales, la notion de cause a perdu l'essentiel de son rôle au profit des notions de facteurs ou de variables. Ainsi, on ne peut pas dire que pour le béhaviorisme le stimulus est la cause de la réponse, même si cela y ressemble parfois beaucoup.

  • Dans la psychologie cognitive du traitement de l'information, une forme de causalité se trouve plus nettement réintroduite, par l'idée que c'est l'activité interne des individus qui détermine leurs comportements. En outre, les événements d'une phase de traitement de l'information sont plus ou moins vus comme la cause des événements qui se passent dans la suivante. Il y a là une analogie avec le fonctionnement des ordinateurs, dans lesquels se déroulent des événements physiques liés par des relations causales, ou avec le fonctionnement cérébral, qui est, à son propre niveau, du même type. Ainsi, un certain nombre de modèles cognitivistes ont un statut causal ou quasi causal, et d'autres non.

La cause représentée

La notion de cause intervient également en psychologie en tant que cause représentée. Par exemple, dans le domaine perceptif, Edouard Michotte a étudié en détail les conditions de l'appréhension directe de la causalité dans le mouvement, sous la forme d'un sentiment spontané. Il a découvert que lorsqu'un individu voit sur un écran un petit cercle se déplacer vers un autre, et s'arrêter à son contact, et le second cercle commencer à son tour à se déplacer, il a le sentiment irrépressible que le mouvement de l'un cause celui de l'autre, de la même façon que cela pourrait se passer lors d'un choc entre deux boules de billard en mouvement.
Dans un autre ordre d'idées, on a également montré que l'existence de relations de causalité entre des actions accomplies par des personnages à l'intérieur d'un récit, ainsi que la cohérence entre ces relations, facilité grandement l'attention, la compréhension et la mémorisation de ce récit.


Autres termes psychologiques :