Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par C > La définition de caféine


La définition de Caféine


La caféine est un alcaloïde du groupe des purines. Cet alcaloïde est contenu notamment dans la graine du caféier, la feuille du théier et dans quelques autres plantes, ainsi, bien sûr, que dans les boissons préparées à partir de ces matières premières (café, thé, chocolat, cola, maté, guarana, Coca-Cola), dont il explique les effets stimulants.
La caféine fut isolée du grain de café en 1820, par le pharmacien allemand Friedlieb Runge. Elle fut ensuite synthétisée en 1895, par le chimiste allemand Emil Fischer, qui en détermina la formule en 1897.


L'action de la caféine

La caféine exerce des propriétés stimulantes sur le système nerveux central. Elle augmente la vigilance et la résistance à la fatigue (ce qui explique son association fréquente à de nombreux médicaments stimulants, ou contenant, par ailleurs, des principes actifs ayant une composante sédative, dont la caféine tend à limiter les effets). Cependant, elle réduit la durée du sommeil et altère la qualité de celui-ci.
Cette action est probablement liée à sa capacité à inhiber l'action des phosphodiestérases et à agir comme antagoniste au niveau des récepteurs à l'adénosine.


Les effets somatiques de la caféine

Les effets somatiques de la caféine sont les suivants:

  • Dilatation légère des bronches.
  • Accélération de la respiration.
  • Augmentation de la contractilité et de la fréquence cardiaques.
  • Dilatation des coronaires et des artérioles périphériques.
  • Facilitation de la diurèse.

Autres termes psychologiques :