Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par B > La définition de buytendijk


La définition de Buytendijk


Frederik Jacobus Johannes Buytendijk, éthologiste et psychologue (1887-1974).Frederik Jacobus Johannes Buytendijk est un éthologiste et un psychologue néerlandais. Il est né à Breda, en 1887. Il est mort à Nimègue, en 1974.


Les travaux de Buytendijk

Buytendijk est l'un des créateurs de la psychologie expérimentale animale et l'un des premiers chercheurs à avoir dirigé un laboratoire que l'on peut qualifier d'éthologique. Tous ses travaux insistent sur le caractère d'emblée intégré du comportement. Aussi, ses résultats ont été utilisés par M. Merleau-Ponty dans l'élaboration d'une conception phénoménologique du comportement.
Le constat de base porte sur le caractère orienté du comportement animal. Plus précisément, l'animal tend d'abord à effectuer un acte ayant une fonction dans le cadre de la biologie normale de l'espèce. Aussi, même si cette réponse peut être inadaptée dans la situation expérimentale utilisée, elle équivaut tout de même à une conduite qui aurait été adaptative dans le contexte naturel.
Par ailleurs, parmi les ouvrage écrit par Buytendijk, on peut citer Phénoménologie de la rencontre (1952), Traité de psychologie animale (1952) et l'Homme et l'Animal, essai de psychologie comparée (1965).


Sa conception méthodologique de l'animal

Buytendijk considère méthodologiquement l'animal comme un sujet. De cette façon, il indique que le comportement est expliqué de manière plus satisfaisante quand on le décrit comme lié à l'environnement par une relation de sens que par une relation de référence ou par un système de causes physicaliste. Aussi, l'activité de l'organisme correspond à l'attribution d'une signification à une forme, dans le cadre d'un comportement finalisé. Le sens est constitué par la fonction du comportement correspondant.
Ainsi, ce primat de la relation de sens sur la relation de référence oppose clairement cette approche à toute approche cognitiviste. En outre, elle fait l'économie de toute notion de représentation. En effet, la connaissance est avant tout attribution de valences à des formes et non détection d'objets ou traitement d'informations. La différence entre fonctionnement animal et fonctionnement humain tient à l'existence chez l'humain d'une représentation permanente qui permet de concevoir un objet indépendamment de l'usage momentané qui en peut être fait. En revanche, l'univers animal reste fondamentalement un univers fonctionnel momentané.


Autres termes psychologiques :