Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par B > La définition de bruner


La définition de Bruner


Jerome Seymour Bruner, psychologue (1915).Jerome Seymour Bruner est un psychologue américain. Il est né à New York, en 1915.


L'apport de Bruner dans la recherche

Bruner est professeur de psychologie à Harvard en 1952, puis à Oxford en 1972. Il a joué un rôle majeur dans le développement de la recherche, dans divers domaines tels que la perception, la pensée, le développement cognitif de l'enfant, ou l'éducation.
En 1960, il fonde le Centre d'études cognitives de Harvard et le dirige pendant de nombreuses années. Aussi, les premières recherches de Bruner se situent dans le cadre du fonctionnalisme.


Sa théorie de la perception

Bruner propose alors une véritable théorie de la perception, qu'on peut présenter de la façon suivante: au moment où des stimulations atteignent les récepteurs sensoriels, un individu est toujours dans un certain état de préparation. Aussi, cet état va orienter la sélection et le traitement des informations véhiculées par les stimulations.
Pour Bruner, la perception est catégorielle, inférentielle et prédictive. Toute expérience perceptive est une identification et il n'existe pas de perception totalement inclassable.


Ses travaux sur le développement de l'enfant

Bruner s'est ensuite intéressé au développement cognitif de l'enfant, puis du nourrisson, en accordant un rôle fondamental au langage. Pour lui, le développement du nourrisson est concerne surtout les habiletés motrices. Aussi, l'activité motrice est toujours orientée vers l'atteinte d'un but, mais la capacité de réaliser ce but est très limitée à l'origine.


Les ouvrages de Bruner

Parmi les ouvrages que Bruner a écrit, on peut citer notamment A Study of Thinking (1956), The Process of Education (1960), Toward a Theory of Instruction (1966), Studies in Cognitive Growth (1966), The Relevance of Education (1971), ou encore Communication as Language (1982).


Autres termes psychologiques :