Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par B > La définition de biofeedback


La définition de Biofeedback


Le biofeedback est une technique comportementale qui vise à établir un autocontrôle sur certaines fonctions physiologiques. Aussi, cette technique est utilisée dans un but thérapeutique.


Le principe du biofeedback

Pour établir l'autocontrôle, certains rythmes ou certaines réactions physiologiques sont recueillis et amplifiés, puis traduits, par un appareillage électronique, en un signal sensoriel (lumineux ou sonore), immédiatement retransmis à l'individu. Ainsi, grâce à l'information que lui apporte le biofeedback, l'individu a davantage conscience de son fonctionnement biologique. Ainsi, il peut apprendre à exercer progressivement un certain contrôle sur lui-même.


Le mécanisme du biofeedback

Le mode d'action du biofeedback s'explique par un schéma de conditionnement opérant. Aussi, la seule perception d'un paramètre biologique (par exemple, la retransmission par l'électrocardiographe du rythme cardiaque), ne parvient pas à faire acquérir à un individu ce contrôle. Il faut en plus que toute modification obtenue, même infime, lui soit retransmise dans un bref délai.
Cette transmission se fait par l'intermédiaire d'un signal sensoriel qui agit en termes de conditionnement opérant, comme un renforçateur positif. Ainsi, l'individu est incité à disposer son organisme de façon à faire apparaître le plus souvent et le plus longtemps possible ce renforçateur. Toutefois, les processus mis en oeuvre dans le biofeedback sont trop complexes pour être analysés par les seules théories de l'apprentissage. En effet, ils impliquent d'autres processus médiationnels et restent encore mal explorés.


Les applications cliniques du biofeedback

Les applications cliniques sont très variées. En effet, le biofeedback peut s'appliquer pour:

  • Les troubles cardio-vasculaires.
  • L'hypertension essentielle.
  • La rééducation neuro-musculaire.
  • Les céphalées de tension.

Les applications cliniques s'étendent même à des problèmes gastro-intestinaux (par exemple, la diarrhée ou la constipation), ainsi qu'à des problèmes d'insomnies en faisant prendre conscience au patient des rythmes alpha ou des rythmes de repos de ses ondes cérébrales. Enfin, le biofeedback, qui se propose d'apprendre au patient à maîtriser les rythmes de son corps, semble exercer sur l'anxiété une action sédative non négligeable.


Autres termes psychologiques :