Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par B > La définition de biais


La définition de Biais


Le biais désigne une déviation systématique par rapport à une norme. La norme reflète ce que devrait être la réponse si la tâche était effectuée selon une certaine rationalité.
Par ailleurs, les biais prouvent que le fonctionnement psychologique ne suit pas les règles logiques. Aussi, il est important de souligner que le concept explicatif d'heuristique, conçu comme un moyen efficace et vital de réduire les espaces-problèmes dans le raisonnement, traduit au contraire des limitations, sources d'erreurs dans les jugements. Enfin, on distingue généralement les biais de jugement des biais de raisonnement.


Les biais de jugement

Dans les biais de jugement, la norme est souvent la théorie des probabilités, en fonction de laquelle est estimée la probabilité d'occurrence d'un événement. Aussi, les principaux biais de jugement sont:

  • La conjonction: la cooccurrence de deux événements est jugée plus probable que celle de l'un des deux.
  • L'ancrage: les jugements suivants dépendent des jugements précédents.
  • La négligence des probabilités a priori: la probabilité estimée d'un événement néglige la prise en compte de sa probabilité a priori.
  • La surconfiance: nous surestimons systématiquement la probabilité que nos jugements soient corrects.

Par ailleurs, une explication des biais de jugement a été donnée en termes d'heuristique. Ainsi, les principales heuristiques de jugement sont la disponibilité et la représentativité.


Les biais de raisonnement

Dans les biais de raisonnement, la norme est souvent la logique qui fournit les règles d'inférences valides. Aussi, les principaux biais de raisonnement sont:

  • La confirmation: des hypothèses sont testées de sorte à éviter qu'elles soient infirmées.
  • l'appariement: la pertinence d'items est jugée en fonction de leur appariement avec des données de l'énoncé du problème.
  • La conclusion négative: dans le raisonnement conditionnel, les conclusions négatives sont préférées aux conclusions affirmatives.
  • La positivité: il y a une préférence générale à traiter les informations positives.

Par ailleurs, la recherche d'une explication à ces biais a permis de mettre en évidence des schémas pragmatiques de raisonnement. Ainsi, si le problème est contextualisé, le biais disparaît.


Les biais en statistiques

Il s'agit d'une erreur systématique qui suscite des estimations supérieures ou inférieures en moyenne à la valeur du paramètre dans la population.


Les biais en psychophysique

En psychophysique, le biais désigne une modification systématique des performances par des facteurs tels que la fréquence d'apparition des stimulus, l'étendue de leur distribution, leur succession temporelle, etc... En principe, un biais concerne le système d'élaboration des réponses et n'affecte par la sensibilité.


Autres termes psychologiques :