Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par B > La définition de bégaiement


La définition de Bégaiement


Le bégaiement désigne une difficulté du langage parlé. Il se caractérise par la perte de la fluidité de la parole, avec hésitations, troubles du rythme, interruptions répétées du flux verbal et parfois spasmes des muscles respiratoires ou phonatoires.


Les causes du bégaiement

Le bégaiement s'intègre dans les troubles de l'apprentissage du langage, liés à la fois à des facteurs somatiques et à des facteurs psychologiques et socioculturels. Selon Édouard Pichon et Suzanne Borel-Maisonny (1937), il s'agit essentiellement d'une insuffisance linguispéculative.
Aujourd'hui, on pense plutôt qu'il dépend de l'hérédité, d'altérations de la dominance cérébrale et des processus d'intégration sensori-motrice, et souvent de troubles psychoaffectifs névrotiques. C'est la raison pour laquelle une rééducation orthophonique du bégaiement présuppose un examen complet de la personnalité du patient, pouvant conclure à la nécessité d'un accompagnement psychothérapique.


Le bégaiement tonique et le bégaiement clonique

De manière générale, on distingue deux types de bégaiement:

  • Le bégaiement tonique: il se caractérise par un aspect spasmodique de la parole avec des blocages en début ou en cours de phrase.
  • Le bégaiement clonique: il se traduit par la répétition d'une ou d'un groupe de syllabes.

Le traitement du bégaiement

Diverses techniques comportementales sont de plus en plus pratiquées dans le traitement du bégaiement. On retrouve, par exemple, la relaxation, les jeux de rôle, la désensibilisation systématique, ou encore les méthodes cognitivistes et assertives. Aussi, il est important de distinguer, au cours de l'évolution, les résultats à court terme et les stabilisations prolongées.
Toutefois, les rechutes sont toujours possibles, en particulier à la suite d'une émotion violente ou lors d'un état de stress.


Autres termes psychologiques :