Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par B > La définition de barbiturique


La définition de Barbiturique


Un barbiturique est un médicament hypnotique, sédatif et anticonvulsivant. Aussi, sa consommation risque d'entraîner une toxicomanie.


La commercialisation des barbituriques

C'est en 1903 que furent découvertes les propriétés hypnotiques du barbital. Celui-ci fut commercialisé sous le nom de Veronal®. Ce médicament fait partie d'une famille de molécules pharmaceutiques, ayant en commun le noyau chimique malonylurée. Aussi, une vingtaine de dérivés du barbital furent commercialisés entre 1903 et 1911. De même, le penthotal, un barbiturique d'action ultrarapide, fut utilisé en narcoanalyse des années 1930 aux années 1950.


L'effet des barbituriques

Les barbituriques exercent un effet inhibiteur sur la formation réticulée activatrice ascendante et se fixent notamment sur les récepteurs au GABA. Ils produisent une action hypnotique et anticonvulsivante. Aussi, l'intoxication aiguë, notamment dans un but suicidaire, se caractérise par un coma, avec abolition des réflexes tendineux.
La prescription médicale de barbituriques n'a plus raison d'être, sauf en neurologie pour traiter certaines formes d'épilepsie, et en anesthésiologie. Pour le reste, le médecin se doit de recourir à des produits mieux tolérés, et respectant l'architecture du sommeil (par exemple, les benzodiazépines et certains hypnotiques).


Autres termes psychologiques :