Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par A > La définition de aveugle


La définition de Aveugle


Aveugle se dit de toute personne dont l'acuité visuelle est égale ou inférieure à 1/10. Ainsi, on différencie les aveugles des malvoyants, ou des amblyopes, qui ont conservé 3/10 à 4/10 d'acuité et qui peuvent donc distinguer des ombres ou des contours, en cas de brillances ou d'éclairements fortement contrastés.


L'aveugle-né

Aveugle-né se dit d'un enfant privé de vision dès sa naissance par cécité congénitale. Les causes de ce handicap sont variées. Aussi, la détection précoce n'est pas encore pratiquée systématiquement partout.
Que cette cécité conduise ou non à une opération chirurgicale, elle entraîne d'abord à des pratiques éducatives et, de plus en plus, à l'utilisation de prothèses qui permettent de réduire les retards de développement autrefois constatés. Ainsi, le port d'un guide ultrasonique, dès les premiers mois de la vie, favorise la localisation des objets dans l'espace environnant, dirige les explorations tactiles et, plus tard, aide le nourrisson aveugle à organiser ses déplacements. En France, et dans la plupart des pays développés, l'aveugle-né a droit à une assistance et à une éducation spécialisée afin qu'il puisse accéder à une relative autonomie.


En aveugle

Cette expression se réfère à une situation expérimentale dans laquelle les individus ignorent à quelle condition ils sont assignés. Par ailleurs, en double aveugle, se dit d'une situation expérimentale dans laquelle non seulement le participant ainsi que le spécialiste (le médecin traitant, l'infirmier, le psychologue) ignorent à quelle condition expérimentale l'individu est assigné.


La rotation aveugle

En analyse factorielle, la rotation aveugle désigne toute rotation des facteurs opérée dans l'ignorance de la nature des variables sur lesquelles l'analyse a porté. De telles rotations sont uniquement guidées par des critères formels (par exemple, la structure simple).


Autres termes psychologiques :