Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par A > La définition de automutilation


La définition de Automutilation


L'automutilation désigne un comportement autodestructeur pouvant conduire au suicide. Elle apparaît chez l'adulte dans le cadre d'une dépression mélancolique ou d'une schizophrénie (dans ce dernier cas, sous forme fréquente d'impulsions autocastratrices), et chez l'enfant dans celui d'une arriération mentale ou d'une évolution psychotique.


L'automutilation chez l'enfant

Chez l'enfant, l'automutilation résulterait d'un échec dans l'établissement des relations objectales précoces. Cet échec le réduirait alors à ne disposer que de son corps pour une relation avec l'autre, en adoptant un comportement de recherche à la fois de plaisir et de déplaisir. Ce comportement, spécifiquement relationnel, sollicite autrui au niveau de sa propre angoisse. Enfin, un aspect hétéroagressif est inclus dans toute conduite autoagressive. En effet, l'enfant accuserait l'autre de le laisser seul dans son univers vide et morcelé.
Ainsi, l'automutilation est une conduite ultime avant le retrait autistique profond. Elle est en quelque sorte une dernière tentative de maintenir un contact avec l'environnement, de solliciter l'autre au moins pour avoir conscience de l'existence de quelqu'un qui n'est pas soi et pour affirmer sa propre existence.


Autres termes psychologiques :