Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par A > La définition de asilisme


La définition de Asilisme


L'asilisme désigne une atteinte psychique pseudo-démentielle chronique, d'origine iatrogène, liée à une hospitalisation prolongée dans un milieu asilaire.


Des psychoses carcérales

L'asilisme a pu être comparé à certaines psychoses carcérales et a été dénoncé dès la fin du XIXe siècle par des psychiatres anglais, qui l'ont dénommé Asylum Dementia. En France, c'est Marandon de Montyel, médecin de l'asile de Ville-Évrard, qui écrit, en 1896: « Nos asiles actuels sont des fabriques d'incurables par l'isolement que nous imposons à nos malades [...]. À l'hygiène de l'isolement, il faut substituer l'hygiène de la liberté. »


La névrose institutionnelle

Par ailleurs, une forme mineure, mais encore très fréquente, de l'asilisme est représentée par la névrose institutionnelle décrite par Russell Barton, en 1959, chez des schizophrènes hospitalisés depuis plus de deux ans. Il la décrit ainsi: « maladie caractérisée par l'apathie, le manque d'initiatives, la perte de l'intérêt, spécialement pour les choses qui ne touchent pas directement le malade, la soumission passive, l'inaptitude apparente à élaborer des plans pour l'avenir, le manque d'individualité et parfois une posture et une démarche caractéristiques ».
Ainsi, tout en distinguant ce qui peut relever de la schizophrénie du malade, il pense que l'isolement, la perte du contact avec le monde extérieur et les anciens amis, la suppression de la présence et de l'usage de biens et d'objets personnels, la prise en charge par des tiers de tous les problèmes (par la mise en tutelle), le paternalisme des soignants, les médicaments neuroleptiques, l'atmosphère du pavillon, etc..., produisent cet état de régression et d'indifférence affectives, qui s'avèrent finalement plus grave que la maladie elle-même.
D'ailleurs, ces constatations sont à l'origine de la psychothérapie institutionnelle et favorisées des mouvements antipsychiatriques qui ont conduit à la suppression des asiles dans certains pays.


Autres termes psychologiques :