Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par A > La définition de animisme


La définition de Animisme


L'animisme désigne l'attribution de propriétés psychiques aux objets inanimés et aux composants du monde physique.


L'attribution d'un esprit aux choses

Une pensée animiste est une pensée qui accorde de l'esprit aux choses, qui suppose les objets, naturels ou fabriqués (un nuage, une plante, un meuble), doués d'intention, de sentiment, d'humeur. Elle se représente le monde physique sur le modèle du monde psychologique. C'est une pensée profondément égocentriste. En effet, les intentions, les sentiments, les humeurs des choses s'adressent aux vivants et manifestent une volonté d'action, bonne ou mauvaise, à leur égard.


L'animisme dans les sociétés primitives

L'animisme est une caractéristique des sociétés dites primitives, où il a deux fonctions:

  • Une fonction politico-religieuse: il est un facteur de cohésion sociale. C'est-à-dire que tel arbre est, par exemple, considéré comme bénéfique dans un groupe social et maléfique pour tout individu ou groupe extérieur à lui. De cette façon, la croyance animiste vient renforcer le sentiment d'appartenance au groupe.

  • Une fonction thérapeutique par la dévolution à des objets extérieurs de tendances, désirs, malaises, craintes et douleurs qui affectent l'individu. Le chamanisme illustre bien cette fonction.

L'animisme chez l'enfant

L'animisme se rencontre également chez le jeune enfant, entre 2 et 4 ans environ. Par exemple, un enfant qui se cogne contre une table dit qu'elle est méchante. Wallon et Piaget ont vu dans l'animisme enfantin un signe de confusion entre soi et le milieu extérieur et un obstacle à l'établissement de la relation de causalité. En effet, dans l'animisme, c'est l'effet qui produit la cause.


Autres termes psychologiques :