Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par A > La définition de amnésie


La définition de Amnésie


L'amnésie correspond à une perte de la mémoire qui se caractérise principalement par l'impossibilité de se rappeler des expériences passées alors qu'on en recherche l'évocation.


Une atteinte des fonctions cognitives

L'amnésie représente une atteinte sérieuse des fonctions cognitives. Elle est provoquée soit par des lésions cérébrales organiques, soit par un trouble purement affectif, traduisant l'existence de conflits psychiques. Par ailleurs, on distingue deux sortes d'amnésie: les amnésies partielles et les amnésies totales, ou extensives.


Les amnésies partielles

Parmi les amnésies partielles, on distingue:

  • L'amnésie élective: elle est généralement psychogène. Elle est liée au refoulement de conflits sexuels et est fréquente chez l'hystérique.

  • L'amnésie lacunaire: elle est caractéristique des crises comitiales, des bouffées délirantes et confusionnelles et des crises émotionnelles paroxystiques, laissant après la crise une lacune dans l'histoire de la personne.

  • L'amnésie post-traumatique: elle survient après un traumatisme crânien. Elle stoppe l'évocation de la période précédant immédiatement l'accident (quelques secondes à quelques minutes avant la survenue de celui-ci).

Les amnésies totales

Les amnésies totales sont beaucoup plus fréquentes. Elles sont en général évolutives et extensives. On les sépare en deux grands types:

  • L'amnésie rétrograde: elle se caractérise par l'impossibilité de plus en plus prononcée d'évoquer tout ou partie d'un passé correctement organisé. Elle touche donc la mémoire d'évocation, en suivant une marche généralement régressive. Selon la loi de Théodule Ribot, elle préserve longtemps les souvenirs les plus anciens et les plus chargés affectivement.

  • L'amnésie antérograde (ou de mémoration): elle se manifeste par l'impossibilité de fixer de nouveaux souvenirs. C'est une atteinte de la mémoire de fixation, liée de façon quasi constante à un trouble général de la conscience, et même de la vigilance. De fait, elle perturbe le présent et empêche de l'organiser en passé. C'est, à la limite, l'oubli à mesure, tel qu'on peut l'observer dans la psychose de Korsakov, où la mémoire de fixation est particulièrement touchée.

Ces deux types d'amnésie s'associent souvent, en particulier lorsque l'état démentiel s'aggrave et que les fonctions cognitives sont alors globalement et gravement perturbées. On parle alors d'amnésie rétroantérograde de la démence avancée, quelles qu'en soient la nature et l'origine.


Autres termes psychologiques :