Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par A > La définition de altruisme


La définition de Altruisme


L'altruisme désigne un comportement par lequel un individu vient en aide à un autre de façon désintéressée.


L'altruisme d'un point de vue darwinien

Dans le cadre du darwinisme, une particularité comportementale génétiquement réglée ne peut se répandre dans une population que si le porteur du gène correspondant laisse plus de descendants que les non-porteurs. Au contraire, un gène incitant à diminuer la descendance de l'individu qui le porte au profit de celle d'autres individus, est amené à disparaître progressivement de la population. Or, la présence d'un tel comportement altruiste dans une population représente le paradoxe de l'altruisme.
En 1964, William Hamilton montre qu'un trait altruiste peut être en fait sélectionné si l'individu aidé est génétiquement suffisamment proche de l'individu altruiste pour avoir une bonne probabilité de porter lui-même le gène responsable de ce comportement. Un apparentement généalogique représente la façon la plus simple d'assurer une telle proximité génétique. Aussi, lorsque l'apparentement est étroit, une bonne part du patrimoine génétique se présente sous la même forme allélique chez les deux individus. Le surplus de reproduction assuré à l'individu aidé par la conduite de l'individu altruiste se traduit par la transmission d'un certain nombre de gènes identiques à ceux de son aide, et donc, en particulier, de copies du gène codant pour la conduite altruiste. Un tel mécanisme de sélection de parentèle aurait notamment permis chez les insectes sociaux l'apparition d'une caste stérile.
D'autres formes de sélection produisent un effet équivalent. C'est le cas, par exemple, lorsque l'exercice même du comportement d'aide opère un criblage entre génotypes, ce comportement ne pouvant apparaître qu'entre individus présentant un même trait génétiquement codé. Le même allèle génique conditionne le comportement d'aide et la possibilité d'accepter cette aide. On parle dans ce cas de sélection d'affinité.


Autres termes psychologiques :