Accueil > Dictionnaire > Les termes psychologiques commençant par A > La définition de alcoolite


La définition de Alcoolite


L'alcoolite est l'une des formes cliniques des alcoolopathies, la plus répandue chez l'homme en France.


Le facteur psychique de l'alcoolite

L'alcoolite comporte un facteur psychique non prédominant au départ. Plus précisément, l'individu qui, dès la fin de l'adolescence, consomme quotidiennement et en compagnie, de fortes quantités de boissons faiblement ou modérément alcoolisées (du vin, de la bière ou du cidre) ne présente apparemment aucune structure névrotique, psychotique ou perverse. Il ne manifeste pas non plus de sentiment de culpabilité, ou très peu. Par ailleurs, les antécédents d'alcoolisme familial et les facteurs de milieu jouent un rôle important.
On observe tolérance progressive à l'alcool, et les ivresses sont relativement rares. L'évolution est lente pendant 10 à 20 ans avant l'apparition de manifestations hépato-digestives ou de troubles du comportement. Le facteur toxique augmente parallèlement au facteur de tolérance.


Autres termes psychologiques :