Accueil > Histoire > Perception: Les illusions visuelles


Les illusions visuelles


La perception que nous avons de notre environnement est de nature stable. En effet, lorsque nous nous déplaçons, la distance qui nous sépare des objets environnants se modifie. C'est également le cas des conditions d'éclairage, ainsi que de l'angle d'observation. Et malgré ces variations, notre perception de ces objets environnants reste stable.

Cette capacité à percevoir les caractéristiques d'un objet comme stable, malgré les variations de points de vue est appelée constance perceptuelle. Cette constance perceptuelle se décline en différentes modalités:

  • la constance de la forme
  • la constance de la localisation
  • la constance de la luminosité
  • la constance de la couleur
  • la constance de la taille

Par exemple, si l'on tient une assiette devant soi, on va la percevoir comme ronde. Ensuite, si l'on dépose cette assiette sur une table, l'assiette va alors être perçue par le cerveau sous une forme elliptique. C'est alors que le cerveau va appliquer la constance de la forme, c'est à dire qu'il va tenir compte de cette variation et va ajuster la forme de l'assiette pour que l'on puisse continuer à la percevoir comme ronde.


Pourquoi notre cerveau traite-t-il l'information visuelle de cette façon?

Si notre cerveau enregistre l'ensemble des variations de luminosité, de couleur, de taille... et ajuste notre perception en tenant compte de ces variations, c'est pour nous permettre d'évoluer dans un environnement qui apparaît comme stable et sécurisant. En effet, sans ces constances perceptuelles, notre environnement changerait constamment et semblerait terrifiant.
Cependant, notre cerveau peut parfois être trompé par des indices visuels qui le conduisent à des illusions perceptuelles. Celles-ci peuvent toucher nos cinq sens, mais également notre perception du temps. Toutefois, les plus connues restent les illusions visuelles.


Quelles sont ces illusions visuelles?

Il existe deux grandes catégories d'illusions visuelles:

  • Différentes illusions visuelles, dont la plus connue est celle de Miller-Lyer.les illusions visuelles dues aux lois de la physique: par exemple, si l'on plonge un bâtonnet dans un verre d'eau à moitié rempli, celui-ci va paraître plié. Cette illusion s'explique par le fait que l'eau et l'air se propagent différemment.

  • les autres illusions visuelles: elles sont dues au phénomène d'adaptation sensorielle, ou à l'utilisation par le cerveau d'indices ou de règles perceptuelles là où ils ne devraient pas s'appliquer.

    La figure a: il s'agit de l'illusion visuelle la plus connue, celle de Müller-Lyer. La ligne de droite a tendance à être perçue comme plus longue que celle de gauche, ce qui n'est pas le cas.
    La figure b: les chats sont tous de même taille, bien que le chat le plus à droite paraisse plus grand que celui de gauche.
    La figure c: les 7 lignes diagonales sont toutes parallèles, bien qu'on ait l'impression du contraire.
    La figure d: les côtés du carré semblent obliquer vers le centre et pourtant, ils sont tous bien droits.


De façon générale, les illusions visuelles sont sans danger et même amusantes. Cependant, dans certains cas précis, elles peuvent être à l'origine d'accidents.



A lire également :