Accueil > Histoire > Perception: Les hallucinations olfactives, gustatives, kinesthésiques et tactiles


Les hallucinations olfactives, gustatives, kinesthésiques et tactiles


Même si les hallucinations sont principalement d'ordre visuel ou auditif, il existe aussi des hallucinations olfactives, gustatives, tactiles et même kinesthésiques (c'est à dire, des hallucinations se référant à l'équilibre, la posture, la position du corps, mais aussi le mouvement).


L'hallucination olfactive et/ou gustative

Une expérience hallucinatoire touchant le sens olfactif peut générer toutes sortes d'odeurs. Par exemple, une personne ayant des hallucinations olfactives peut sentir des odeurs agréables de parfum, de rose, de fruits..., mais aussi des odeurs beaucoup plus désagréables de putréfaction, de décomposition, de pneus brûlés...
Quant aux hallucinations touchant le sens gustatif, elles peuvent déclencher des goûts plus ou moins exotiques. En effet, les personnes ayant des hallucinations gustatives peuvent avoir la sensation d'un goût d'oignons, d'huîtres... mais également de sang, voire de métal.

En outre, il n'est pas rare que l'odorat et le goût soit conjointement impliqués dans une expérience hallucinatoire. Ceci s'explique principalement par le lien étroit qui existe entre ces deux modalités sensorielles. En effet, l'odorat joue un rôle notable dans l'appréciation gustative.


L'hallucination kinesthésique

Ce type d'hallucination touche la capacité proprioceptive, c'est à dire la capacité à percevoir l'orientation, la position et les mouvements du corps. La kinesthésie se réfère également au système vestibulaire, c'est à dire aux capteurs de la gravitation situés dans l'oreille interne.Une hallucination kinesthésique perturbe la proprioception et peut donner l'impression de s'enfoncer dans le sol.

Les hallucinations kinesthésiques peuvent se manifester de différentes façons. Par exemple, elles peuvent déclencher la sensation de s'élever dans les airs ou au contraire, de s'enfoncer dans le sol. Elles peuvent également produire une impression de tremblement.

Une hallucination kinesthésique peut même parfois générer une sensation de distorsion ou d'élongation des membres, voire une impression de posséder des membres en trop ou au contraire qu'un membre soit manquant. D'ailleurs, ce type d'hallucination s'apparente à l'illusion du membre fantôme dont sont victimes certaines personnes amputées. Ces dernières ont l'impression que leur jambe ou leur bras perdu est encore là.


L'hallucination tactile

Il existe deux sortes d'hallucinations tactiles:

  • Les hallucinations superficielles: il s'agit de sensations thermiques, de picotements, de fourmillements, de viscosité. Par exemple, une personne ayant ce type d'hallucinations peut avoir l'impression d'être piquée par des aiguilles, d'être touchée, d'avoir les pieds en feu...

  • Les hallucinations viscérales: il s'agit d'une impression de lourdeur, de douleur, de palpitations, de contraction ou d'expansion des organes. Un individu faisant ce type d'expérience hallucinatoire peut, par exemple, ressentir un niveau d'eau dans son cœur.



A lire également :