Accueil > Chroniques > Faits d'actualité en psychologie > E-thérapie : une pratique en plein essor !

Mars 2012 (Mise à jour: Février 2015)

E-thérapie : une pratique en plein essor !


Internet est entré dans les mœurs et a favorisé dans le même temps l'éclosion de l'e-thérapie, c'est à dire l'utilisation de supports numériques pour traiter des troubles psychologiques. Une question bien légitime s'est alors posée: une thérapie à distance peut-elle être vraiment efficace? Depuis 1997, le nombre d'études sur l'efficacité de l'e-thérapie augmente chaque année.Des études sur le potentiel des thérapies à distance ont alors été menées dès la fin des années 1990 et se sont multipliées au fil du temps, comme le montre le graphique ci-contre. Aujourd'hui, leur nombre est toujours en constante augmentation.

Cet intérêt sans cesse croissant des chercheurs en psychologie pour le potentiel de l'e-thérapie témoigne certainement de son efficacité pour le moins assez inattendue.
En effet, les résultats de ces différentes recherches confirment qu'une thérapie délivrée à distance, c'est à dire par l'intermédiaire de supports tels que les courriers électroniques, le chat, les vidéos, le téléphone... sont plutôt positifs; au point que diverses associations américaines recommandent aujourd'hui des e-thérapeutes (aussi appelés psychologues en ligne). En outre, l'Association américaine de psychologie reconnaît désormais l'e-thérapie comme une modalité thérapeutique parmi d'autres.


Quels sont les aspects positifs de l'e-thérapie?

La thérapie en ligne comporte plusieurs aspects positifs, dont les principaux sont les suivants:

  • En ce qui concerne la thérapie proprement dite, des études ont montré que les thérapeutes online et leurs patients peuvent former de réelles alliances thérapeutiques efficaces. Par ailleurs, certains patients rapportent qu'ils ont partagé des choses avec leur e-thérapeuthe qu'ils n'auraient jamais partagé avec aucun autre thérapeute car en face à face, ils contrôlaient parfois ce qu'ils disaient pour ne pas voir apparaître sur le visage du thérapeute des expressions négatives. En somme, la thérapie à distance permet d'être tout à fait sincère.

  • Aussi, certains outils techniques utilisés avec l'e-thérapie permettent de mieux suivre les progrès et repérer les différentes phases du traitement. C'est le cas par exemple d'une e-thérapie délivrée par mails: il est possible de relire les échanges des différents messages électroniques.

  • Enfin, les thérapies à distance facilitent l'accès à un spécialiste, quel que soit le lieu où l'on se trouve.

L'e-thérapie a-t-elle des inconvénients?

Le principal problème de l'e-thérapie est le risque de fraude qui l'accompagne. En effet, l'espace vaste et non régulé qu'est internet facilite les pratiques charlatanesques. C'est pourquoi il est très important de vérifier que les e-thérapeutes sont bien qualifiés. En France, la DASS répertorie les psychologues et leur attribue un n°ADELI après s'être assurée qu'ils ont bien suivi la formation et obtenu les diplômes indispensables à l'exercice de leur profession. Par conséquent, vérifier que l'e-psychologue possède bien un n°ADELI et s'en assurer auprès de la DASS avant de le consulter, peut être un bon moyen de se protéger d'un fraudeur.

Une autre difficulté de la thérapie à distance est justement l'absence de contact en face à face, qui rebute certaines personnes. Pour ces personnes, cette forme de thérapie ne fonctionne pas car elles ont vraiment besoin d'être dans une pièce avec un thérapeute. Dans ce cas, le traitement à distance ne peut pas s'opérer.

Enfin, cette nouvelle forme de thérapie soulève une nouvelle question: un thérapeute peut-il exercer n'importe où dans le monde? En effet, les réglementations relatives à la formations des thérapeutes, aux poursuites judiciaires en cas de faute professionnelle... ne sont pas les mêmes d'un pays à l'autre et risque de poser problème dans certains cas bien particuliers.


Inspiré des travaux de Robert Epstein.



A lire également :