Accueil > Chroniques > Sujets originaux de la psycho > Les bienfaits du silence


Les bienfaits du silence


Le silence est devenu une denrée rare, mais qui jouerait un rôle important dans le développement de certaines régions cérébrales impliquées dans la mémoire et les émotions.Nous vivons à une époque où le silence est devenu rare. En effet, le bruit est partout, que ce soit en ville avec la circulation, les travaux, les sirènes..., mais aussi à la campagne avec les tracteurs, les usines, les voies rapides, les trains, les avions...
En somme, aujourd'hui le silence est si rare qu'il est devenu un luxe. D'ailleurs, certains hôtels haut de gamme ou autres classes affaires proposent désormais la garantie du silence dans leurs prestations.


Mais le bruit est-il vraiment si néfaste?

De nombreuses études ont déjà mis en évidence les effets nocifs du bruit sur nos performances et notre bien-être. Par exemple, une étude a montré que les performances en mémoire et en lecture des élèves ont sensiblement diminué après la construction d'un aéroport à proximité de l'école, tandis que ceux qui n'étaient pas exposés aux bruits des avions n'ont pas été affectés.
De même, plusieurs recherches ont mis en évidence les effets néfastes du bruit dans les conditions de travail en open space, avec pour principale conséquence une augmentation du stress.


Mais le silence a-t-il de réels bienfaits?

La plupart d'entre nous éprouvons un sentiment d'apaisement lorsque nous trouvons le silence. Pourtant, très peu de chercheurs se sont intéressés aux effets du silence.
Néanmoins, une étude récente a tenté de mesurer les effets du silence sur le cerveau de souris. Et les résultats montrent que les rongeurs exposés à 2 heures de silence par jour développent de nouvelles cellules dans l'hippocampe cérébrale. Or, cette zone du cerveau est associée aux émotions, à l'apprentissage et à la mémoire. Toutefois, bien que ce résultat tend à être interprété comme un effet positif du silence, d'autres explications pourraient être possibles...

Toujours est-il que le silence donne du relief et de la beauté aux bruits de la vie, grâce à l'alternance de silence et de sons, qui met ces derniers en valeur.


Inspiré des travaux de Christophe André, Imke Kirste et de Staffan Hygge.



A lire également :