Accueil > Chroniques > Sujets originaux de la psycho > Des secrets trop lourds à porter...

Novembre 2015 (Mise à jour: Novembre 2015)

Des secrets trop lourds à porter...


Garder un secret demande beaucoup d'effort et génère du stress. Il est donc parfois préférable de se confier...Nous avons tous, au moins une fois, été en prise avec un secret. Et si, pour la majorité, il s'agit de secrets mineurs, voire positifs (par exemple, une surprise, une recette, etc...), d'autres sont plus lourds.
Ces secrets majeurs deviennent alors des fardeaux que l'on doit traîner continuellement et qui empoisonnent notre existence. D'ailleurs, ils peuvent avoir de graves conséquences sur la santé psychique et physique.


Comment un secret majeur peut-il détériorer la santé?

Les effets d'un secret sont en grande partie déterminés par l'énergie dépensée pour le conserver. Aussi, la tension qui en découle se manifeste sous forme de stress. Or ce stress altère la santé physique et mentale, notamment avec l'apparition d'une dépression.

Plus précisément, l'effort cognitif répété pour garder le silence constitue en soi un stress. Aussi, cet effort est amplifié par le fait que plus on essaie de supprimer une pensée et plus celle-ci s'impose à l'esprit. De sorte que le secret devient de pus en plus envahissant et risque de contaminer l'ensemble des pensées et des comportements.
De plus, de peur de divulguer une information sensible, on a tendance, lorsque l'on garde un secret, à s'isoler pour éviter de commettre un faux pas. Ainsi, ce stress, cette crainte permanente et cet isolement risquent de provoquer une dépression.


Alors est-il préférable de dévoiler son secret?

Exprimer une pensée secrète fait souvent du bien, car cela permet d'atténuer les tension internes et les émotions négatives, comme une sorte de catharsis. Toutefois, certains secrets peuvent avoir de sérieuses conséquences s'ils éclataient au grand jour. Il est donc essentiel de bien peser le pour et le contre avant de révéler un secret.
En outre, la personne à laquelle on se confie risque de ne pas "bien réagir", c'est-à-dire de manifester un certain malaise, de réagir sans vraiment comprendre le problème ou sans apporter le soutien attendu. En effet, l'information peut perturber le confident. Mais, elle peut aussi le placer dans une position de pouvoir dont il pourrait abuser. Il est donc très important de choisir un bon confident.

En fait, des études ont montré que confier un secret n'est bénéfique que lorsque cette confession apporte une nouvelle compréhension de la situation, et permet de la considérer sous un jour nouveau. C'est pourquoi il est préférable de se confier à un expert plutôt qu'à une personne de confiance.


Inspiré des travaux de Sarah Zimmermann, d'Anita Kelly, de Tom Frijns, de Catrin Finkenauer et d'Albert Vrij.



A lire également :