Accueil > Chroniques > Sujets originaux de la psycho > La lecture de romans renforce nos sensations tactiles !

Juillet 2014 (Mise à jour: Mai 2015)

La lecture de romans renforce nos sensations tactiles !


Des études avaient déjà montré que la lecture de roman stimulait l'empathie, en plus du langage. Aujourd'hui, une récente étude vient de révéler une nouvelle vertu des livres.
En effet, la lecture d'une fiction littéraire renforcerait également nos sensations tactiles. Ainsi, en entrant dans la peau des personnages, le lecteur ressentirait les sensations tactiles et motrices éprouvées par leur héro fictif.


La lecture agit donc sur les aires motrices du cerveau?

Afin d'étudier comment la lecture de roman agit sur notre cerveau, des chercheurs ont observé, à plusieurs reprises, l'activité cérébrale de nombreux lecteurs de romans. Pour ce faire, il ont employé une méthode d'imagerie appelée connectivité fonctionnelle.
Lire un roman agit sur les aires sensori-motrices du cerveau, et notamment la sillon pariétal central, l'insula et le gyrus temporal supérieur.Et les résultats révèlent une augmentation de connexions neuronales au cours des phases de lecture. Plus précisément, deux principaux réseaux neuronaux sont concernés: les aires motrices et sensorielles et les aires du langage.

En ce qui concerne le réseau qui prend en charge les commandes motrices et sensorielles, il est organisé autour de trois structures cérébrales:

  • le sillon pariétal central
  • l'insula
  • le gyrus temporal supérieur

En ce qui concerne le réseau dévolu au langage, il se situe principalement au niveau du lobe temporal.


La consolidation de ces réseaux neuronaux avec la lecture permet donc d'éprouver des sensations?

Disons que la lecture de romans renforce le traitement des sensations tactiles et des commandes motrices de notre cerveau. Ainsi, même si ces sensations tactiles et motrices sont fictives, elles sont tout de même traitées par notre cerveau. Ainsi, nous les ressentons sans les éprouver réellement.

Décidément, la science n'a pas finit de découvrir les nombreux bienfaits de la lecture de romans!


Inspiré des travaux de Gregory S. Berns.



A lire également :