Accueil > Chroniques > Sujets originaux de la psycho > N'utilise t-on réellement que 10% de notre cerveau?

Octobre 2013 (Mise à jour: Novembre 2014)

N'utilise t-on réellement que 10% de notre cerveau?


La théorie selon laquelle nous n'utilisons que 10% de notre cerveau n'est qu'un mythe, pour de multiples raisons...Une des croyances les plus répandues au sujet de notre cerveau est que nous n'en utilisons seulement 10%. Aussi, les 90% restant ont largement été exploités par les marchés qui se sont développés autour de cette théorie.
En effet, de nombreux ouvrages, guides, entraînements, etc... sont régulièrement publiés et promettent d'apprendre à exploiter son cerveau à 100%, et même à découvrir des habiletés insoupçonnées, telles que la télépathie, la voyance, etc...


Pourquoi la théorie des 10% est-elle forcément un mythe?

A vrai dire, une multitude de preuves réfutent cette croyance. Voici les principales raisons:

  • Le cerveau nécessite beaucoup d’énergie pour fonctionner et se développer. En effet, il peut consommer jusqu'à 20% de l'oxygène et 25% du sucre utilisés par notre corps. Or, le cerveau est également le fruit de la sélection naturelle et il serait aberrant de penser que l'évolution ait sélectionné un organe aussi consommateur de ressource dont seulement 1/10 serait utilisé.

  • La moindre stimulation ou lésion cérébrale, dans n'importe quelle région du cerveau, provoque des réactions ou des troubles comportementaux, moteurs, cognitifs, émotionnels ou perceptifs.

  • L'exploration du cerveau à l'aide de techniques d'imagerie (IRM, TEP) n'ont jamais révélé de zones cérébrales sans activité.

Alors d'où vient cette croyance?

Difficile de dire comment est né ce mythe. Pour certains, cette idée aurait été évoquée il y a environ un siècle par le psychologue William James. D'autres imputent cette affirmation à Albert Einstein.

Cependant, une autre hypothèse semble plus plausible: cette croyance serait le fruit d'une mauvaise interprétation de la composition de notre cerveau. En effet, il y a près d'un siècle, les neuroscientifiques ont découvert que notre cerveau était constitué d'environ 10% de neurones et 90% de cellules gliales dont le rôle est de supporter, alimenter et protéger les neurones. Cette composition aurait alors été très vite résumée par: "Seul 10% de notre cerveau sert à penser...".


Inspiré des travaux de Barry Beyerstein.



A lire également :