Accueil > Chroniques > Sujets originaux de la psycho > En quoi consistent les thérapies cognitives et comportementales (TCC) ?

Juin 2013 (Mise à jour: Mai 2014)

En quoi consistent les thérapies cognitives et comportementales (TCC) ?


Les thérapies cognitivo-comportementales (ou TCC) sont très efficaces pour soigner de nombreuses pathologies mentales (TOC, phobies, dépression, anxiété, addiction, etc.).Les thérapies comportementales et cognitives (TCC) visent à modifier des schémas cognitifs inadaptés. Il peut s'agir d'une tendance à interpréter tous les événements de façon négative, de ressasser des idées noires, de se sentir obligé de vérifier continuellement certains détails (par exemple, s'assurer que le robinet est bien fermé), d'être sujet à des phobies, etc...

Aussi, la modification de tels schémas de pensée s'effectue sur une durée plus ou moins longue, allant généralement de six mois à un an. Elle peut se réaliser soit individuellement, soit en groupe, soit en couple, soit en famille.


Y-a-t-il des étapes déterminantes dans le déroulement d'une TCC?

Une thérapie cognitivo-comportementale peut se décomposer en trois étapes principales:

1- Le diagnostique: le thérapeute cherche à identifier les pensées inadaptées du patient, le contexte dans lequel elles apparaissent et les facteurs qui les déclenchent. Une fois la liste des comportements pathogènes établie, le thérapeute va tenter de comprendre avec le patient pourquoi ils sont apparus et comment ils se sont installés.

2- Mise en place des objectifs: le thérapeute évalue la motivation du patient et définit avec lui les techniques thérapeutiques. Plus précisément, il s'agit de définir les objectifs à atteindre, les délais nécessaires, ainsi que la façon d'y parvenir.
Concrètement, le patient et le thérapeute élaborent un carnet de route dans lequel ce dernier devra également consigner les circonstances, les moments et la façon dont il a réagi lorsque ses pensées ou comportements inadaptés se sont manifestés.

3- L'alliance thérapeutique: le thérapeute établie avec son patient une relation de collaboration. Ils analysent ensemble les progrès et les difficultés rencontrées. Le thérapeute adapte ainsi des exercices en fonction de ces évolutions.


A quels troubles psychologiques la thérapie cognitive et comportementale peut-elle s'appliquer?

De très nombreuses pathologies mentales (quasiment toutes) peuvent faire l'objet d'une TCC. Néanmoins, elle est plus souvent recommandée pour les troubles suivants:

  • Les troubles comportementaux: tics, douleurs chroniques, bégaiement;
  • La dépression;
  • Le trouble bipolaire;
  • Des troubles du sommeil;
  • Les troubles du comportement alimentaire: anorexie, boulimie;
  • Les troubles anxieux: phobies, trouble obsessionnel compulsif (TOC), stress post-traumatique, attaque de panique, trouble anxieux généralisé;
  • Les dysfonctionnements sexuels: perte de libido, trouble de l’érection, etc...;
  • Les addictions: à la drogue, au tabac, à l'alcool;
  • Les troubles psychotiques: schizophrénie, trouble bordeline;
  • La perte d'estime de soi: timidité, difficultés relationnelles.

Inspiré des travaux de Jean Cottraux.



A lire également :